Chant nocturne

Chant nocturne

Devant cet amas de tombes qui résonnent de la plainte universelle, on est d’abord effrayé puis envahi par la futilité des projets humains. « Nous sommes des victimes condamnés toutes à la mort ; nous ressemblons aux moutons qui bêlent, qui bondissent en attendant qu’on les égorge. Leur grand avantage sur nous est qu’ils ne se doutent pas qu’ils seront égorgés, et que nous le savons. » Voltaire

« Quelque flambeau que nous allumions, quelque espace qu'il éclaire, notre horizon demeurera toujours enveloppé d'une nuit profonde » A. Schopenhauer